Soutien de la santé mentale des travailleurs de la vente au détail pendant la pandémie de COVID-19

La santé mentale des travailleurs de la vente au détail est de plus en plus inquiétante, et c’est à nous tous de les soutenir.

Liz Horvath
2020-06-24

Les travailleurs de la vente au détail sont sur les premières lignes depuis le début de la pandémie de COVID-19, pour que nous puissions acheter nos produits de base. Ces personnes sont braves. Elles se mêlent au public, et servent pour beaucoup des centaines de personnes par jour, souvent pour une paye modique. Désormais, alors que nous commençons à rouvrir notre économie, de plus en plus de personnes retravailleront dans le commerce de détail, soutenant nos besoins et nos souhaits. 

De nombreux clients sont courtois, mais on entend de plus en plus parler de clients qui sont malpolis envers les travailleurs de la vente au détail, voire qui sont violents envers eux. Il est compréhensible que, à titre de clients, nous soyons frustrés de ne pas pouvoir avoir ce que nous voulons, ou de ne pas pouvoir rendre lorsque nous le voulons les articles que nous ne voulons pas ou dont nous n’avons pas besoin.

L’isolement et la quarantaine sont difficiles pour beaucoup de personnes. Nous pouvons nous sentir impuissant, anxieux et même en colère lorsque notre liberté nous est enlevée et lorsque nous sommes isolés des autres, surtout des personnes que nous aimons et avec qui nous aimons passer du temps hors de chez nous.

Mais nous ne devons pas oublier qu’il ne faut pas laisser nos frustrations parler dans nos interactions avec les travailleurs de la vente au détail. Essayons de faire preuve d’un peu d’empathie, pour qu’au lieu de réagir en frustration, nous puissions réagir avec civilité et respect.

Faites une pause.   Respirez.

N’oubliez pas : le caissier, la manutentionnaire, le représentant du service client ou la superviseure à qui vous parlez fait face aux mêmes frustrations que vous, mais:

  • il peut subir un stress financier considérable, juste à essayer de payer ses factures;
  • elle peut devoir prendre les transports en commun pour se rendre au travail et en revenir tous les jours, et avec les changements des transports en commun, cela est devenu plus difficile ou plus apeurant pour beaucoup de personnes;
  • il peut servir des centaines de clients tous les jours, sans savoir qui est porteur de la COVID-19;
  • elle peut avoir peur de tomber malade de la COVID ou de la ramener chez elle à sa famille;
  • il peut avoir peur de perdre son emploi.

Travaillons donc ensemble pour soutenir la santé mentale de nos travailleurs de la vente au détail. Joignez-vous à nous pour donner aux travailleurs de la santé la civilité et le respect qu’ils méritent.

Consultez-nous

Questions? Veillez nous le faire savoir.

Categories

Blogues

Avertissement

Le contenu de nos blogues n’est pas destiné comme substitution à une opinion médicale, professionnelle, à un diagnostic ou à un traitement. Demandez toujours conseil à votre fournisseur de soins de santé si vous avez des questions concernant votre santé mentale.Si vous êtes en état de détresse, communiquer avec le centre d’aide le plus proche de chez vous. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.