Se faire un plan et ne pas décrocher

Se faire un plan, ce n’est pas facile. Cela prend une quantité incommensurable de temps, d’énergie et de concentration.

2020-07-29

Mais quand on a fini de se faire un plan, avec une idée claire de ce qu’on veut faire et de comment on veut le faire, c’est génial! On se sent impatient et prêt à le mettre en place, ou alors on se sent un peu coincé. Dans un cas comme dans l’autre, pas de problème! Suivre son plan sans décrocher peut être incroyablement difficile.

Alors pourquoi est-ce que, parfois, on a de la difficulté à suivre notre plan? Il peut y avoir plusieurs raisons, et beaucoup de ces raisons peuvent être particulières à nos circonstances personnelles. Il se peut que nos priorités changent ou que nous en ayons de nouvelles au travail ou chez nous, et que notre attention doive se porter ailler. Il se peut aussi qu’un manque de ressources ralentisse nos projets de mise en œuvre, que ce soit un manque de temps, de soutien organisationnel ou de financement.

On peut aussi se sentir « dans l’impasse » émotionnellement. On peut se sentir incertain ou douter du plan que l’on vient de créer, et ne pas savoir si on pourra réellement l’appliquer. Peut-être que ce plan a quelques lacunes, et que le point de départ n’est pas clair, ou que l’on ne sache pas ce qu’on doit faire. Ou peut-être est-il possible que l’on soit tout bonnement épuisé et qu’on n’ait pas l’énergie ou le niveau de concentration nécessaires pour passer l’étape suivante.

Toutes ces circonstances sont normales et valides. Il est très courant de rencontrer des difficultés ici ou là, et parfois même de devoir s’arrêter totalement, au moins pendant un temps.

Une fois que vous êtes prêt à mettre votre plan en œuvre, voici quelques conseils qui (je l’espère!) vous aideront à suivre votre plan :

  • Révisez votre plan régulièrement.

Il se peut que vous soyez coincé sur quelque chose qui n’est pas faisable. C’est correct! Vous pouvez modifier votre plan. Vérifiez ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, et révisez votre plan en conséquence.

  • Décomposez votre plan.

Décomposez votre plan en petites étapes faisables. Vous pouvez même avoir des sous-étapes dans chaque étape pour prendre ces grandes idées et en faire quelque chose d’atteignable.

  • Établissez des échéances.

Prenez la date à laquelle vous voulez que votre projet soit terminé, et partez de là pour déterminer vos échéances. Cela vous permettra d’avoir assez de temps pour tout faire. Le fait d’avoir un calendrier pour chaque étape vous permettra de demeurer concentré sur la tâche en question.

  • Écrivez vos objectifs et faites des listes.

Nous faisons souvent des listes dans notre tête, qui peuvent se perdre parmi toutes les autres idées brillantes qui y trottent. Écrivez vos objectifs et listes de choses à faire pour les avoir visuellement devant vous! Non seulement vous vous viderez un peu la tête, mais le fait de pouvoir barrer chaque élément à mesure que vous les faites peut être très gratifiant.

  • Faitesvous un ami.

Trouvez quelqu’un qui peut vous aider à rester sur la bonne voie. Cette personne pourra même peut-être s’occuper de certains éléments du projet dont vous n’avez pas réellement besoin de vous occuper.

  • Célébrez les victoires.

Peu importe si vos victoires sont grandes ou petites. Récompensez-vous et soyez fier d’avoir fini une partie de votre plan.

  • Soyez gentil envers vous même.

Faites des pauses. Donnez de votre attention à d’autres choses qui ont besoin de votre temps et de votre concentration.

  • Souvenezvous de la raison pour laquelle vous vouliez le faire.

C’est la raison d’être de votre projet. Pourquoi faites-vous ce projet? Qu’est-ce qui se passera si vous ne le faites pas? Est-ce que quelqu’un d’autre en ressentira les conséquences si vous ne le faites pas? Utilisez votre « pourquoi » pour vous motiver à continuer.

D’autres ressources utiles :

  • Blogue : < Comment trouver la raison d’être de son projet>

https://www.espritautravail.ca/blogue/comment-trouver-la-raison-detre-de-son-projet

  • Faire face aux événements stressants : Prendre soin de soi, de sa famille et de sa collectivité

https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/faire-face-evenements-stressants/prendre-soin-famille-collectivite.html

  • Comment écrire des objectifs SMART

https://www.canada.ca/fr/environnement-changement-climatique/services/financement-environnement/outils-demande/ecriture-objectifs-smart.html

Caroline Ostrom est diplômée de l’Université d’Ottawa avec une maîtrise d’éducation spécialisée en aide psychologique, ainsi qu’un baccalauréat de psychologie et éducation. Avant de se joindre à la Commission de la santé mentale du Canada (CSMC), Caroline a notamment travaillé en aide psychologique en cas de crise, aide psychologique organisationnelle, soutien académique, création de formation et animation de l’apprentissage pour des programme d’aide aux employés. Caroline est gestionnaire de programme pour la mobilisation des connaissances à Changer les mentalités, à la CSMC, depuis 2019. L’enseignement la passionne, ainsi que le fait de soutenir ceux qui créent un changement important dans le secteur de la santé mentale et des dépendances.

 

Consultez-nous

Questions? Veillez nous le faire savoir.

Categories

Blogues

Avertissement

Le contenu de nos blogues n’est pas destiné comme substitution à une opinion médicale, professionnelle, à un diagnostic ou à un traitement. Demandez toujours conseil à votre fournisseur de soins de santé si vous avez des questions concernant votre santé mentale.Si vous êtes en état de détresse, communiquer avec le centre d’aide le plus proche de chez vous. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.